Sud Santé Sociaux 56
Solidaires Unitaires Démocratiques (SUD)

Site du syndicat Sud santé sociaux du centre hospitalier du Scorff (CHBS)de la ville de Lorient

Charcot. Débrayage à la blanchisserie interhospitalière de Caudan le 16 12 2015
A Charcot entre anvancées et blocages
Article mis en ligne le 13 décembre 2015
dernière modification le 24 janvier 2016

par yc
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Énième débrayage à l’EPSM ,mardi,à l’initiative de SUD et de la CGT

Une trentaine de salariés de la Blanchisserie interhospitalière de Caudan ont débrayé, hier matin, de 6 h 30 à 10 h 30, à l’entrée de l’établissement, pour manifester leur colère et dénoncer les mesures d’économie budgétaire.

BMP - 729.4 ko

La direction préconise en effet la suppression de jours de RTT. Avec le soutien de l’intersyndicale Sud CGT, le syndicat CGT du SIH dénonce « des mesures complètement illégitimes.
Agents de la catégorie C, nous sommes déjà les bas salaires de la fonction publique, de surcroît exposés aux TMS (Troubles musculo-squelettiques) du fait de nos gestes répétitifs et cadencés. Non, nos RTT ne sont pas de trop. Si on doit participer à ce racket de RTT, que tous nos responsables nous montrent la voie ».
Et le syndicat de s’interroger : « Quel avenir pour nos remplaçants qui ne seront plus fonctionnaires mais embauchés en CDD ou en CDI public : un SMIC à vie ?
Comment ne pas être pessimiste pour notre avenir quand le sentiment du travail de qualité ne reste plus qu’une histoire ancienne : production et rentabilité sont devenues les mots clés de nos nouveaux centres de production ».
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/charcot-debrayage-a-la-blanchisserie-interhospitaliere-de-caudan-16-12-2015-10890716.php#F961qwjmbhzSjfRq.99


Énième débrayage à l’EPSM ,mardi,à l’initiative de SUD et de la CGT

BMP - 1.7 Mo

Les syndicats Sud et CGT protestent notamment contre une nouvelle organisation de travail, incluant notamment le passage de 19 à 15 jours de RTT, que la direction de l’établissement public de santé mental Charcot souhaite mettre en place pour faire face aux difficultés budgétaires.

Des salariés de l’établissement public de santé mentale (Epsm) Jean-Martin Charcot, à Caudan, près de Lorient, sont en grève depuis ce mardi matin.

Des salariés de l’établissement public de santé mentale (Epsm) Jean-Martin Charcot, à Caudan, près de Lorient, ainsi que de la blanchisserie interhospitalière, qui devrait être rattachée en fin d’année à l’Epsm, sont en grève depuis ce mardi matin.

Filtrage

"On a fait un filtrage devant l’établissement jusqu’à midi, explique Jacques Kervarrec, secrétaire CGT de l’Epsm Charcot. Les salariés se sont relayés sur le piquet de grève. Entre 150 à 200 personnes sont passés. Le directeur, Denis Martin, a demandé à rencontrer une délégation à 14 h."

"Les salariés n’ont pas à payer les déficits"

Pour Jacques Kervarrec (CGT), "les salariés n’ont pas à payer les déficits programmés de l’hôpital, d’autant que l’activité est là".

Autre cause de mécontentement ? La loi Santé. "Ces mesures gouvernementales vont s’avérer des plus néfastes pour les usagers et les salariées"


Forum
Répondre à cet article

Evènements

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2010-2019 © Sud Santé Sociaux 56 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2