Sud Santé Sociaux 56
Solidaires Unitaires Démocratiques (SUD)

Site du syndicat Sud santé sociaux du centre hospitalier du Scorff (CHBS)de la ville de Lorient

COMMUNIQUE
Article mis en ligne le 5 février 2016
dernière modification le 9 mars 2016

par yc
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

PNG Lorient le 2 février 2016

COMMUNIQUE

Les mesures d’économies prisent à l’encontre des fonctionnaires et des agents hospitaliers au cours des années 2014 et 2015 auront été d’une rare violence.

Le gel du point d’indice depuis juillet 2010 a érodé les salaires de plus de 6%, un manque à gagner pouvant aller jusqu’à 110€ mensuels pour une A.S (Aide-Soignante) et 144€ pour une I.D.E (infirmière).

A cela s’est ajouté en 2014 la suppression des avancements à durée dite « intermédiaire », pour ces mêmes A.S et I.D.E une perte de 1000€ au changement d’échelon et une attente de 10 mois supplémentaires avant la prochaine évolution de salaire.

Ces deux mesures auront un impact sur les retraites équivalant à la dernière réforme qui instituait le système de décote.

Pour un établissement tel l’hôpital de Lorient (C.H.B.S) cela représente une économie sur la masse salariale de 650 000€ dès 2014 qui atteindront très rapidement plus de 3M€ annuels ; autant de moins dans l’économie locale.

La perte de 3 RTT en 2016 reste un scandale pour un établissement qui atteint déjà l’équilibre financier en 2015.

SUD Santé Sociaux s’est mobilisé contre toutes ces mesures injustes.

Le syndicat, avec la CFDT et la CGT a pris toute sa place lors de la rédaction, au CHBS, d’un 2ème protocole 35h. Il aurait, certes, été très simple de ne pas ratifier ce document qui avait été adopté en CTE sans rencontrer d’opposition (SUD et CGT pour, CFDT abstention), toutefois, après discussion en conseil de section décision fût prise de le ratifier.

Deux raisons à cela :

1 - Selon nous les 35h ne se sont jamais appliquées dans les hôpitaux, au C.H.B.S également. Les agents travaillent déjà, pour beaucoup, bien au-delà de cette limite hebdomadaire. La perte de ces 3 RTT appelait une compensation journalière et nous avions toutes les craintes qu’il n’en soit rien. En l’état des organisations de travail tous les agents se seraient retrouvés, à minima, sur la semaine de 36h30, sur un temps de présence de 4O H OO en journée continue...

C’est pourquoi, en s’engageant, le syndicat peut veiller et intervenir à la mise en œuvre de réelles 35h, nous l’avons fait et avons pu participer à la recherche de solutions dans de nombreux services après avoir déposé le décompte précis du temps réellement travaillé de nombreux agents. La tâche est complexe, nous attendons toujours le compromis avec la Direction de l’établissement sur les services du Bloc Opératoire, des Urgences, de l’Hémodialyse, de la Réanimation, de l’Imagerie Médicale, Sécurité Incendie…

Nous ne dérogeons pas de nos positions de principe, le travail effectué doit être rémunéré. En signant, c’est notre attachement au 35h, au paiement des heures travaillées et l’arrêt du bénévolat forcé voire contraint que nous réaffirmons.

2 - Le deuxième point concerne les mises en stages obtenues lors des négociations. Pour SUD il est légitime qu’il soit fait restitution, dans les salaires, d’une part du budget de l’établissement.

Actuellement le temps d’attente avant titularisation est de 6 ans, A.S comme I.D.E, bien plus pour les Administratifs. Nous œuvrons à descendre significativement cette durée et une rencontre SUD/Direction est prévue sur ce sujet dans les mois prochains

A terme, par ces titularisations, se seront également des promotions professionnelles et de facto du salaire dont il nous sera fait retour.

Aux attaques évoquées plus-haut nous défendrons pied à pied

pour de vraies 35h.

PNG - 7.3 ko
BMP - 1.5 Mo

Ouest France le 04 02 2016


Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • communique.pdf
  • 85.8 ko / PDF
  • Lorient le 2 février 2016
  • 78.8 ko / OpenDocument Text

Dans la même rubrique

Evènements

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2010-2019 © Sud Santé Sociaux 56 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2