Sud Santé Sociaux 56
Solidaires Unitaires Démocratiques (SUD)

Site du syndicat Sud santé sociaux du centre hospitalier du Scorff (CHBS)de la ville de Lorient

Lorient et quimperlé :Les Urgences saturées
Article mis en ligne le 31 mai 2018
dernière modification le 10 juin 2018

par yc
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Lorient et quimperlé urgences saturées

Le service des urgences doit à nouveau faire face à un afflux de patients depuis le début du mois de mai. Aucune épidémie saisonnière n’explique cette situation. Sud santé pointe les places insuffisantes dans les services suite à la fermeture de lits.
L’arrivée du printemps et des beaux jours annonce, habituellement, la fin des périodes de saturation au service des urgences, souvent liées aux épidémies de maladies hivernales et aux complications chez des patients âgés et affaiblis. Mais les urgences sont à nouveau confrontées à un pic d’affluence. C’est la direction du centre hospitalier qui a tiré la sonnette d’alarme en diffusant, mercredi, un communiqué. « Les urgences des sites de Lorient et de Quimperlé du Groupe hospitalier Bretagne Sud (GHBS) connaissent, depuis plusieurs semaines, une forte affluence pouvant impacter fortement les délais de prise en charge des patients. Aussi, nous invitons la population à ne se rendre aux urgences qu’en cas de situation qui le nécessite. En journée, contactez en priorité votre médecin traitant et, lorsque les cabinets médicaux sont fermés, faites le 15 ».
« Une difficulté chronique »
Comment expliquer cette soudaine fièvre dans ce service ? « Il n’y a aucune cause épidémiologique à cette situation qui oblige, une fois de plus, à laisser des patients de longues heures sur des brancards dans les couloirs, souligne le syndicat Sud santé, qui a interpellé la direction, ce jeudi. La répétition de ces pics en dehors de la période hivernale témoigne d’une difficulté chronique ».
Et selon le diagnostic de Sud santé, c’est la capacité d’accueil insuffisante dans les services qui explique l’engorgement en amont, c’est-à-dire aux urgences. « La population accueillie se compose essentiellement de personnes âgées et polypathologiques, nous nous trouvons dans une sorte de normalité et cela atteste du décalage toujours plus grand entre l’offre de soins que l’établissement peut proposer et les évolutions démographiques du pays de Lorient. Malgré une augmentation annuelle de 10 % du nombre de personnes âgées de plus de 75 ans, l’hôpital continue de fermer des lits dans les services ou à les convertir en hôpital de jour. »
http://www.letelegramme.fr/…/hopital-du-scorff-surchauffe-a…


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2010-2019 © Sud Santé Sociaux 56 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2