Sud Santé Sociaux 56
Solidaires Unitaires Démocratiques (SUD)

Site du syndicat Sud santé sociaux du centre hospitalier du Scorff (CHBS)de la ville de Lorient

EPHAD, USLD
Article mis en ligne le 5 juin 2018
dernière modification le 9 juin 2018

par yc
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

EPHAD, USLD,
ne vous laissez pas endormir
par les annonces de Mme Buzin !

La ministre annonce 430 millions pour les Ehpad mais elle additionne des fonds qui n’apporteront pas de personnel en plus auprès des résidents de nos établissements.

Le Mensuel des Maisons de Retraite, qui a tenté pour 2019 d’additionner les financements prévus pour chaque action, est parvenu à la somme globale de 407 millions d’euros :

50 pour l’aide à domicile,

15 pour les sorties d’hospitalisation (création de 1.000 places d’hébergement financièrement prises en charge comme à l’hôpital),

4 pour les équipes mobiles gériatriques,

10 pour la télémédecine,

15 pour l’habitat inclusif,

20 sur la coordination des soins,

30 millions d’€ pour la prévention en Ehpad,

10 pour la ’Qualité de la Vie au Travail’ et l’accompagnement en organisation,

10 pour les infirmières de nuit (une IDE de nuit pour 3 Ehpad, qui n’aidera probablement pas aux soins quotidiens, elle n’est imposée que pour diminuer les transferts de nuit aux Urgences),

100 pour l’investissement immobilier (qui remplaceront ceux que la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie finance aujourd’hui sur ses fonds propres),

23 pour la garantie ressources en Ehpad, mais il s’agit seulement de neutraliser les effets néfastes de la réforme tarifaire et permettre ainsi qu’aucun Ehpad, notamment public, ne perde de moyens,

120 millions prévus sur trois ans au lieu de cinq pour l’augmentation des personnels en Ehpad.

donc concrètement, au-delà des annonces gouvernementales, nous nous demandons combien de postes supplémentaires réellement financés auprès des personnes âgées dans les EPHAD ?

Certainement pas assez !

Vu les conditions de travail et de soins actuelles dans nos établissements, ce n’est pas de pansements que nous avons besoin, mais d’un nouveau mode de financement pérenne, le 5ème risque de notre modèle social, qui permettent enfin des soins de qualité et des conditions de travail décente pour tous les personnels des Ephad et USLD.

Nous refusons que la population et les salarié-e-s des EPHAD et des USLD fassent les frais des politiques d’austérité :

Revendiquons la prise en charge de la perte d’autonomie par la solidarité nationale, contre les logiques assurantielles et marchandes !

Exigeons le recrutement massif de personnels qualifiés pour atteindre, à minima

- au lieu du ratio français de 0,54 - la moyenne européenne d’un personnel par personne accueillie !


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • ephad_annonce_buzin_2018_06_01.odt
  • 52.5 ko / OpenDocument Text


pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2010-2019 © Sud Santé Sociaux 56 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2