Sud Santé Sociaux 56
Solidaires Unitaires Démocratiques (SUD)

Site du syndicat Sud santé sociaux du centre hospitalier du Scorff (CHBS)de la ville de Lorient

AU JEU DE LA VERITE et 10 bonnes raisons de voter SUD
Article mis en ligne le 28 novembre 2018

par yc
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

La CFDT et la CGT ne se sont pas contentées de ne pas signer les protocoles sociaux mais ils ont exercé leur droit d’opposition : pour empêcher leur application et donc empêcher le maintien de la prime unique au CHBS et son extension au GHBS
, pour empêcher le retour des 80% sur tout le GHBS, pour empêcher le maintien du plan de résorption de l’emploi précaire au CHBS et son extension au GHBS !

SUD Santé Sociaux vous informe systématiquement des positions et actions choisies après avoir recueilli le plus
d’avis possibles : nous assumons nos choix,
qu’en est-il des autres syndicats au GHBS ?


CHSCT

Ardents défenseurs de cette instance, SUD avait proposé au CHBS de ne pas se contenter du minimum légal (4 réunions du CHSCT par an à partir de 100 salariés) mais de prévoir au moins 6 CHSCT par an : nous n’avons reçu aucun soutien de la CGT et de la CFDT.

Avant la fusion, nous avons accepté de ne pas organiser d’élection supplémentaire de représentants du personnel et avons assumé d’attendre cette année pour se présenter devant tous les électeurs du GHBS : la CFDT et la CGT ont refusé que nous assistions cette année aux CHSCT locaux des sites du CHQ, CHPLR et CHF ! Un bel exemple de la qualité du travail intersyndical qu’ils proposent ! 

Nous refusons de détourner à des fins électorales cette instance indispensable à la défense des conditions de travail des agents : que pensez d’une demande de CHSCT extraordinaire sans péril grave et imminent qui doit la justifier… ?

JOURNEE DE FORMATION EN 7H

Cette disposition légale n’est pas reprise dans les protocoles sociaux : nous attendons de savoir comment la CFDT arrivera à obliger la Direction à ne pas respecter les obligations légales sur le temps de travail… par un accord oral comme celui qu’elle avait passé lors de la mise en place des 35h pour s’engager à ne pas réclamer la récupération du temps d’habillage ?

MISES EN STAGE 2018

La CFDT et la CGT se plaignent de ne pas participer au comité de suivi du plan de résorption de l’emploi précaire qu’ils n’ont pas signé : les agents du GHBS auraient-ils gagné à leur présence ? Celle de la CGT qui sélectionnait avec la Direction du CHPLR les agents mis en stage ? Ou celle de la CFDT qui propose des concours pour les sélectionner ? Nous défendons comme seul critère l’ancienneté !

Pour la défense de la prime unique, du plan de résorption de l’emploi précaire, de la formation, des 80%, des effectifs et des droits des femmes :


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • La CFDT et la CGT ne se sont pas contentées de ne pas signer les protocoles sociaux mais ils ont exercé leur droit d’opposition : pour empêcher leur application et donc empêcher le maintien de la prime unique au CHBS et son extension au GHBS, pour empêcher le retour des 80% sur tout le GHBS, pour empêcher le maintien du plan de résorption de l’emploi précaire au CHBS et son extension au GHBS !
  • 141.8 ko / OpenDocument Text

Evènements

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2010-2019 © Sud Santé Sociaux 56 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2