Sud Santé Sociaux 56
Solidaires Unitaires Démocratiques (SUD)

Site du syndicat Sud santé sociaux du centre hospitalier du Scorff (CHBS)de la ville de Lorient

Lettre ouverte aux élu-e-s du territoire n°8.
Lettre ouverte aux élu-e-s du territoire n°8....
Article mis en ligne le 2 mai 2019

par yc
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Lettre ouverte aux élu-e-s du territoire n°8.
En 2012, lors de la fusion du centre hospitalier de Pontivy et de celui de Plémet-Loudéac, l’établissement partait avec un déficit de près de 3 millions d’euros. Afin de répondre à ces difficultés, il avait été mis en place un CRE (Contrat de Retour à l’Equilibre) à partir de 2014. Ce CRE était censé assainir la situation financière du CHCB et devait, nous avait-on dit, éviter d’être mis sous tutelle.
Concrètement pour le personnel cela devait se traduire par :

  • 47 départs à la retraite non remplacés
  • Près d’une dizaine de CDD non reconduits sur le secteur logistique
  • Et un redéploiement pour une vingtaine d’autres CDD Dans le même temps l’établissement était accompagné par l’ARS en termes d’investissement et se voyait donc conforté dans sa place en centre Bretagne. A l’arrivée de ce CRE il a été constaté une suppression de 70 équivalents temps plein (ETP) ! En 2019 se profile un nouveau PRE (Plan de Retour à l’Equilibre) et non un contrat, qui prévoit la disparition de près de 50 ETP ! De réductions capacitaires en réorganisations le CHCB va devoir faire l’économie de 6M€ sur ce plan 2019-2021. Ce qui représente un véritable scandale au regard des efforts déjà consentis par le personnel. Il est à noter qu’il s’agit là d’un plan, donc sans contrepartie de l’ARS, qui va s’appliquer sur un territoire déjà fortement impacté en termes d’emplois. Au-delà de la souffrance du personnel, dû à ses différentes restructurations, ses sous-effectifs chroniques, le centre Bretagne subit une fois encore des décisions de l’ARS qui mettent en péril l’avenir de ce territoire. Au final ce sont donc 70 plus 50 ETP qui auront disparus en moins de 10 ans, vous en connaissez les conséquences sur les emplois induits, fermetures d’écoles, impact sur le secteur du bâtiment, le commerce local, etc. Il s’agit bien là d’un sujet d’aménagement du territoire que nous nommerons désaménagement du territoire dont vous êtes comptables mesdames, messieurs les décideurs. Nous vous savons mesdames, messieurs les élu-e-s sensibles à la survie de votre territoire et bien évidemment sensibles à la prise en charge des patients et résidents et c’est pourquoi nous vous demandons d’intervenir auprès des autorités compétentes afin de mettre en place, non pas un plan de retour à l’équilibre mais un véritable plan de sauvegarde de cet établissement. Sans intervention de votre part le CHCB verra donc augmenter son taux de fuite pour un jour disparaitre définitivement du paysage breton. Sachant compter sur vous pour demander le retrait de ce Plan de Retour à l’Equilibre, soyez assuré, mesdames messieurs, de notre et plein et entier soutien afin de maintenir et garantir une prise en charge de qualité et en toute sécurité des habitants du territoire de santé n°8. Dans l’attente de vous lire, nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’assurance de notre considération distinguée. Gwendal Rault Secrétaire départemental SUD Santé Sociaux du Morbihan
    PNG - 71.1 ko
    PNG - 66.1 ko

    Florence Even
    Secrétaire de la section CHCB
    SUD Santé Sociaux du Morbihan


Forum
Répondre à cet article

Evènements

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2010-2019 © Sud Santé Sociaux 56 - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2